Le ministère de l’Intérieur nie la mort d’une femme des suites d’une suffocation au gaz lacrymogène

0

Tunisie Tribune ()- Le ministère de l’Intérieur a démenti aujourd’hui les rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux au sujet de la mort d’une femme dans la région de Sfax, asphyxie par du gaz lacrymogène.

Le ministère a appelé à bien vérifier les informations avant de les partager sur le web.

Rappelons que les force de l’ordre ont recouru aujourd’hui à  l’usage du gaz lacrymogène pour disperser les protestataires, qui se sont attaqués au bureau régional d’Ennahdha à Sfax.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here