Mustapha Ben Jaâfar : « Les parlementaires violent l’esprit de la constitution depuis six ans déjà… »

0

Tunisie Tribune (Mustapha Ben Jaâfar)- L’ancien président de l’Assemblée nationale constituante (ANC) et ancien chef du parti Ettakatol, Mustapha Ben Jaâfar s’est exprimé aujourd’hui sur les décisions prises par le président de la République Kaïs Saïed.

Sur les ondes de Shems FM, le 29 juillet 2021, Mustapha Ben Jaâfar a précisé qu’il a soutenu le président de la République depuis le jour de sa présentation aux élections présidentielles en indiquant que le choix s’est imposé naturellement : « un homme honnête, apolitique dont l’objectif est la lutte contre la corruption ».

L’ancien président de l’Assemblée nationale constituante a indiqué que la crise politique et la dissociation parlementaire n’arrêtaient de s’envenimer ajoutant que le parlement est devenu une source de diffusion de violence, de régression mais surtout loin de toute expression du pouvoir démocratique, « une élue a même été agressée à plusieurs reprises »

Il a ajouté que les affrontements étaient liés à un rejet de l’autre et non pas à une divergence de point de vue concernant la restructuration de l’Etat ou la mise en place d’une nouvelle politique publique indispensable pour faire face aux multiples crises dans lesquelles le pays s’enfonce. c’est le président de la République qui a proposé à deux reprises un chef de gouvernement ce qui ne peut qu’exprimer la difficulté de la conjoncture parlementaire existante et l’absence de tout harmonie ou communication.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here