Maghzaoui appelle le président de la République à organiser un dialogue avec les jeunes et les partis

0

Tunisie Tribune (Zouhei Maghzaoui) – Le Secrétaire général du Mouvement Echaab Zouheir Maghzaoui a appelé, samedi, le président de la République Kaïs Saïed à ” écourter la phase d’exception ” et à ” organiser un dialogue horizontal avec les jeunes et vertical avec les partis politiques afin de tracer les contours de la prochaine période et passer à une nouvelle étape où se tiendront des élections législatives et présidentielle transparentes et démocratiques “.

S’exprimant lors d’une réunion du parti au Kef, Maghzaoui a souligné que la nouvelle étape nécessite la révision du système électoral dans son intégrité, y compris l’Instance électorale qui doit en contrôler le processus. Il s’agit, a-t-il insisté, de ” parvenir à organiser des élections fiables fondées sur les partis et loin de l’argent sale et de la manipulation médiatique “.

Il a accusé le parti Ennahdha d’être à la tête du système qui a gouverné le pays après le 14 janvier et qui a ” volé l’argent du peuple, échoué à réaliser la moindre de ses attentes, transformé l’Etat en butin et avorté tous les rêves de la jeunesse tunisienne “.

” Le Mouvement Ennahdha est la cause de toute la situation à laquelle est arrivé le pays avant le 25 juillet 2021 ” a-t-il encore fustigé.

Le Secrétaire général du Mouvement Echaab a, dans ce sens, appelé la Cheffe du gouvernement Najla Bouden à mettre au point rapidement un plan de sauvetage des finances publiques à travers l’instauration d’une taxe sur les grosses fortunes, le changement des billets de banque, la rationalisation des dépenses de l’Etat, la recherche de solutions pratiques pour intégrer le marché parallèle dans le cycle économique, en plus de revoir la loi organisant la Banque centrale et de respecter les engagements de l’Etat envers les ouvriers des chantiers.

Le président de la République a annoncé, jeudi, à l’ouverture du Conseil des ministres, la décision d’écourter la phase exceptionnelle et d’organiser un dialogue innovant avec les Tunisiennes et les Tunisiens à l’intérieur du pays et à l’étranger.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here