Le travail des enfants est l’ennemi du progrès (le Président sud-africain)

0

Tunisie Tribune (Le travail des enfants)- La 5e Conférence mondiale sur l’élimination du travail des enfants s’est ouverte lundi à Durban, en Afrique du Sud, avec un appel à une action urgente pour combattre le nombre croissant d’enfants qui travaillent.

S’exprimant au début d’une semaine de discussions à Durban, en Afrique du Sud, et en ligne, le Président Cyril Ramaphosa a demandé aux délégués de s’engager à prendre des « actions de grande envergure » pour faire une différence dans la vie des enfants.

Les derniers chiffres montrent que 160 millions d’enfants, soit près d’un enfant sur dix dans le monde, travaillent encore. Les chiffres sont en hausse et la pandémie menace d’annuler des années de progrès. Le travail des enfants a particulièrement augmenté dans le groupe d’âge des 5 à 11 ans.

« Nous sommes ici parce que nous partageons la même conviction : le travail des enfants sous toutes ses facettes est un ennemi. Un ennemi du développement de nos enfants et un ennemi du progrès », a fait valoir le dirigeant sud-africain.

Selon lui « aucune civilisation, aucun pays et aucune économie » ne peut s’estimer à la pointe du progrès « si son succès et ses richesses ont été construits sur le dos des enfants ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here