Guinée : l’ONU demande la levée immédiate de l’interdiction des manifestations

0

Tunisie Tribune (Guinée)- Le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies a exigé, lundi, des autorités de la transition en Guinée, la levée de l’interdiction des manifestations publiques.

Selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, ces mesures violent les normes et standards internationaux en matière de droits de l’homme et constituent un recul sur la voie du renforcement de la démocratie et de l’État de droit.

« Les mesures annoncées pour restreindre les rassemblements publics et les manifestations ne sont pas conformes aux principes de nécessité et de proportionnalité », a déclaré dans un communiqué, Seif Magango, porte-parole du Bureau Afrique du HCDH.

Le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) a annoncé le vendredi 13 mai dernier l’interdiction de « toutes manifestations sur la voie publique, de nature à compromettre la quiétude sociale et l’exécution correcte des activités contenues dans le chronogramme jusqu’aux périodes de campagne électorale ».

Conakry a ainsi ordonné « aux partis politiques et aux acteurs sociaux d’organiser toutes formes de manifestations politiques uniquement au sein de leurs sièges ». La décision a été prise deux jours après la fixation d’une durée de 36 mois pour la transition.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here