Affaire Belaid et Brahmi: Quatre plaintes contre l’ancien juge d’instruction Béchir Akremi

0

Tunisie Tribune (ancien juge d’instruction Béchir Akremi)- Me Ridha Raddaoui déclaré que le collectif de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi a intenté quatre plaintes contre l’ancien juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Tunis, Béchir Akremi.

Les avocats de la défense l’accusent de « manipulation » des dossiers de l’affaire des martyrs Belaïd et Brahmi et de dissimulation d’informations et de faits importants dans l’affaire de l’appareil secret d’Ennahdha.

Me Raddaoui s’exprimait, mercredi, au cours d’une conférence de presse organisée à Tunis par le collectif de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi

Les membres du collectif précisent, par ailleurs, que le ministère de l’Intérieur a rejeté 17 demandes de données émises par les autorités judiciaires à propos de dossiers et documents liés aux circonstances de l’assassinat de Mohamed Brahmi et d’autres relatives à l’appareil secret d’Ennahdha.

Selon eux, le collectif de défense a l’intention de porter plainte contre le ministère de l’Intérieur.

Le collectif de défense de Belaïd et Brahmi accuse le parti Ennahdha d’avoir mis en place un appareil sécuritaire secret qui serait lié aux assassinats politiques de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, survenus en 2013. Depuis, Ennahdha ne cesse de rejeter toute implication dans ces meurtres et dément l’existence d’un quelconque appareil secret.

Chokri Belaïd, avocat et figure de l’opposition, a été assassiné le 6 février 2013 par plusieurs balles tirées à bout portant devant son domicile.

Le député de l’Assemblée nationale constituante, Mohamed Brahmi, avait été assassiné le 25 juillet 2013 devant son domicile à la Cité la Gazelle, à l’Ariana. Les deux meurtres n’ont pas encore été élucidés et les responsables des assassinats n’ont toujours pas été arrêtés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here