Référendum : Des observateurs locaux et étrangers seront sollicités

0

Tunisie Tribune (Référendum) – Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Farouk Bouasker, a annoncé, lundi, lors d’un entretien avec une délégation du Centre Tunisien Méditerranéen (Centre TU-MED), la décision de faire appel à des observateurs locaux et étrangers pendant la période du référendum, conformément au cadre légal régissant le processus.

Cité dans un communiqué de l’instance électorale, Bouasker a déclaré que l’ISIE continuera de s’ouvrir à toutes les organisations de la société civile en Tunisie et à l’étranger dans les différents domaines.

« L’instance est déterminée à interagir avec les observations et les recommandations du centre en adoptant l’approche du genre social afin de consacrer la présence de la femme dans ses différentes structures centrales et régionales », a-t-il affirmé durant l’entretien, soulignant le souci d’oeuvrer pour instaurer l’égalité des chances entre les deux sexes.

Le plan de sensibilisation qui sera adopté accorde une grande importance à la participation de la femme dans le référendum. Il accordera, selon le président de l’instance, un intérêt particulier aux femmes des zones rurales et des régions frontalières qui connaissent un manque flagrant d’accès aux médias et aux réseaux sociaux.

Le Centre Tunisien Méditerranéen est une association à but non lucratif créée le 17 janvier 2012 en vertu d’un décret-loi n°88-2011 du 29 septembre 2011 relatif aux associations tunisiennes. Il oeuvre à renforcer les capacités des associations locales afin de participer, efficacement, à la vie publique et à la prise de décision.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here