Kais Saïed appellel à réhabiliter les centres de formation professionnelle

0

Tunisie Tribune (centres de formation professionnelle) – Le président de la république, Kais Saïed, a affirmé ce mardi 07 juin que le droit à l’enseignement figure parmi les droits de l’homme, et plus encore, est comme le droit à l’eau et à l’air.

Recevant Fethi Sellaouti, et Moncef Boukthir, respectivement, ministre de l’Education et ministre de l’enseignement supérieur, le chef de l’Etat a évoqué longuement, le dossier de l’éducation et de l’enseignement en Tunisie, et les expériences de réforme tout au long du 20ème siècle.

Il a rappelé, dans ce contexte, la loi de novembre 1958 qui a été mise en place au lendemain de l’indépendance, a eu un grand impact à tous les niveaux, et a provoqué une révolution dans la société, rapporte ce soir un communiqué de la présidence.

Le chef de l’Etat a passé en revue les mesures prises afin que les examens se déroulent dans les meilleures conditions, et qu’aucune faille ne soit laissée à même d’en toucher la crédibilité.

Saïed a évoqué le dossier de création d’un conseil supérieur de l’éducation et de l’enseignement, un projet y inhérent a été préparé.

Le président de la république a appelé à revenir à l’école d’habilitation des instituteurs, et à l’école normale supérieure, comme il était le cas, auparavant, afin de redonner son lustre à l’enseignement, et afin que les diplômés des institutions d’enseignement aient le niveau requis.

Il a, par ailleurs, appelé à réhabiliter les centres de formation professionnelle qui sont de nature à ouvrir de larges perspectives aux diplômés pour obtenir un emploi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here