Présentation de la stratégie future du ministre de l’enseignement supérieur

0

Tunisie Tribune (ministre de l’enseignement supérieur) – Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’emploie, dans le cadre de son programme de réforme, à adapter le programme de formation aux besoins du marché du travail à travers la création et le renforcement des spécialités de formation à forte employabilité, a déclaré le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Moncef Boukthir.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée, mardi, pour présenter le programme national de réforme, le ministre a souligné que son département se penchera sur la création de licences Co-construites entre l’université et les professionnels, faisant savoir que 6 nouvelles licences Co-construites seront créées en coopération avec le Canada au cours de la période à venir.

Il a mis l’accent sur la nécessité d’enraciner la culture de l’initiative privée chez les diplômés de l’enseignement supérieur pour les encourager à lancer leurs propres projets, soulignant que le ministère soutiendra ces projets et accompagnera leurs initiateurs dans le cadre du statut de l’Étudiant Entrepreneur et des pôles de l’initiative.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué que 176 centres de métiers et de certification des compétences ont été créés dans un certain nombre d’établissements universitaires répartis sur l’ensemble de la République, notant qu’une enveloppe de 14 millions de dinars a été mobilisée au cours des deux dernières années afin de les restructurer.

Par ailleurs, le ministre a mis l’accent sur le renforcement du partenariat entre les structures de recherche et les entreprises économiques ainsi que sur le développement des pôles technologiques en les orientant vers les priorités nationales telles que la sécurisation alimentaire, énergétique, sanitaire et environnementale.

La stratégie du ministère vise, également, selon le ministre, à favoriser l’instauration d’une culture de la qualité, de l’évaluation et de l’innovation, notant la création de l’Agence tunisienne d’évaluation et d’accréditation dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique conformément aux normes internationales, au cours de la période à venir.

La conférence de presse a porté sur la présentation des différents volets du programme national de réforme baptisé « Programme de stabilité économique et financière », qui comprend un ensemble de mesures visant principalement à maintenir l’équilibre des finances publiques, à instaurer la justice fiscale, à réformer le système de compensation et à améliorer la gouvernance et la transparence pour sortir de la crise économique et financière actuelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here