Grève des magistrats: Le ministère de la Justice résolu à faire appliquer la loi

0

Tunisie Tribune (Grève des magistrats)- Le ministère de la Justice a appelé à « la nécessité de respecter le droit au travail et de défendre l’intérêt général et les droits des justiciables ».

Ces propos surviennent sur fond des tentatives de harcèlement et de dénigrement ciblant de nombreux magistrats ayant décidé de reprendre leur travail et de tenir les audiences de manière normale.

Dans un communiqué publié, jeudi, le ministère a souligné qu’il « n’hésitera pas à appliquer la loi contre quiconque perturbe délibérément le travail des tribunaux et ternit la réputation des magistrats ».

« Certains ont délibérément diffusé de fausses informations et usé de la contrevérité via les pages des réseaux sociaux », a vivement dénoncé le ministère, mettant en garde contre « la gravité de ces pratiques ‘illégales’ » qui, ajoute le département, porte atteinte au fonctionnement régulier et normal de la justice, nuit aux droits de la défense et aux intérêts des justiciables, tout comme elles les privent de leurs droits légitimes, notamment ceux des détenus.

Depuis lundi dernier, les magistrats des ordres judiciaire, financier et administratif ont entamé une grève d’une semaine, en réponse à la décision du conseil national d’urgence de l’association des magistrats tunisiens (AMT), sur fond du décret présidentiel portant révocation de 57 magistrats.

Le taux de réussite de la grève était de 99 %, selon l’AMT.

Lundi dernier, en recevant la ministre de la Justice, Leila Jaffel, le président de la République, Kaïs Saïed, a souligné que le service public de l’Etat ne peut aucunement être mis en arrêt.

TAP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here