Afek Tounes votera NON au référendum (Fadhel Abdelkafi)

0

Tunisie Tribune (Afek Tounes)- Le parti « Afek Tounes » a décidé de participer au référendum du 25 juillet prochain, mais en votant NON.

Le parti refuse la démarche du président Kaïs Saïed et son projet d’établir une nouvelle République.

Voter OUI au référendum, c’est une manière de « cautionner » et de « plébisciter » le président de la République, a déclaré le président de Afek Tounes, Fadhel Abdelkafi, au cours d’une conférence de presse, lundi, à Tunis.

Refuser le référendum, ne signifie pas rejeter la Constitution, a-t-il dit. C’est une manière de rejeter « la dictature, l’improvisation et le totalitarisme », a-t-il estimé.

Le président du parti Afek Tounes a souligné, qu’en cas de victoire du NON au référendum, le chef de l’Etat « devrait démissionner ». Il a rappelé que son parti avait, au début, soutenu « le 25 juillet », mais « le rendement catastrophique » du président Kaïs Saïed à tous les niveaux est « devenu un problème ».

Fadhel Abdelkafi a estimé que la décision de boycotter le référendum représente « la politique de la chaise vide ». Le parti a choisi de voter NON au référendum car le processus référendaire est « déraisonnable ».

Il a appelé les partis qui ont décidé de boycotter le référendum à participer en votant contre.

Au sujet de la coordination du parti Afek Tounes avec l’Union générale tunisienne du Travail, Abdelkafi a déclaré que les positions du parti sont proches de celles de la centrale syndicale, mais, a-t-il ajouté, l’Ugtt n’est pas un parti politique et n’est pas concernée par le référendum.

TAP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here