Ahlem Ammar, nommée doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal

0

Tunisie Tribune (Ahlem Ammar) – Au grand bonheur des Tunisiens, de très bonnes nouvelles de nos universitaires exerçant en Amérique du Nord ne cessent de se succéder. C’est ainsi que le conseil de l’Université de Montréal vient de procéder à la nomination de Mme Ahlem Ammar en qualité de doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université, pour un mandat de cinq ans. Cette nomination intervient à la lumière d’une recommandation unanime émanant d’un comité de consultation formé à cet effet.

C’est là une superbe consécration pour la professeure Ahlem Ammar qui aligne un parcours brillant. Originaire de Tunisie et native de la ville de Sfax, elle a effectué ses études primaires à l’école Markez Essedra à Sakiet Ezzit, ses études secondaires au lycée 25 Juillet et ses études universitaires à l’École normale de Sousse. Elle a poursuivi ses études de maîtrise en linguistiques appliquées à l’Université Concordia et de doctorat en éducation à l’Université McGill.

« Je suis heureuse et fière de représenter une faculté québécoise avec mon parcours d’immigrante, a-t-elle déclaré. Heureuse et fière de savoir que j’ai réussi cette magie de les marier. Je suis heureuse d’inspirer d’autres femmes immigrantes. Je suis spécialement fière de continuer le travail qu’a commencé mon père, feu Hédi Ammar, qui s’est battu pour l’éducation et la réussite de tous depuis les années 60. Son combat pour le savoir m’habite et me passionne depuis mon très jeune âge. »

« Rien de ceci n’aurait été possible, ajoute Mme Ammar, sans ma Faculté et mon Université que je remercie du fond du cœur pour la confiance accordée. Un merci tout spécial va à mon mari qui m’appuie dans tous mes choix et qui m’encourage à aller au-delà de mes rêves les plus fous ».

Depuis son recrutement à l’Université de Montréal en 2005, elle a été responsable de programmes de premier, deuxième et troisième cycles. Elle a fait partie de l’équipe décanale de Mme Pascale Lefrançois durant les quatre dernières années comme vice-doyenne au développement et à la formation continue. Durant ce mandat, elle a piloté une variété de chantiers, dont la refonte de l’ensemble des programmes de formation continue créditée de la faculté. Elle a reçu, avec son équipe, le coup de cœur du Prix du recteur 2022, dans la catégorie collaboration.

Pour souligner la qualité de son enseignement et de son encadrement, Mme Ammar s’est vue décerner le Prix d’excellence de l’Université de Montréal pour l’encadrement aux cycles supérieurs ainsi que le Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des sciences de l’éducation.

Mme Ammar est fière d’une carrière professionnelle riche, épanouissante et ponctuée de prix et de distinctions qui mettent en lumière des valeurs importantes qu’elle porte en elle.

Le prix d’excellence en enseignement démontre qu’aucun obstacle, qu’il soit linguistique ou identitaire, ne doit empêcher quiconque d’atteindre l’excellence quand la volonté et la persévérance sont au rendez-vous et surtout quand la compétence est le principal critère d’excellence.

En recevant le prix d’excellence pour l’encadrement aux cycles supérieurs, elle a été qualifiée d’humaniste de l’éducation, affirmant ainsi les valeurs qui l’animent : la bienveillance, le dévouement à la réussite de l’autre, l’empathie, l’écoute et l’excellence dans tout ce qui est à faire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here