L’AMT saisit les organismes internationaux

0

Tunisie Tribune (AMT) –  Le président de l’association des magistrats tunisiens, Anas Hmaïdi, a annoncé que les structures judiciaires se sont adressées aux organisations et organismes internationaux, dont le haut-commissariat des droits de l’homme et l’Union internationale des magistrats, au sujet de leur affaire.

Dans une déclaration à la TAP, en marge de la tenue par l’association des magistrats tunisiens à Tunis d’une conférence internationale autour « des garanties des parcours disciplinaires des magistrats », il a indiqué que les magistrats et leurs structures vont continuer leur soutien aux magistrats en grève, concernés par la décision de révocation, notamment ceux dont l’Etat santé s’est détérioré.

L’association des magistrats tunisiens avait annoncé hier que « deux autres magistrats se sont ralliés à la grève de la faim le 05 juillet, en soutien de leurs confrères qui observent une telle grève depuis le 22 juin 2022 ».

Ce ralliement intervient devant la poursuite de la fermeture des perspectives du dialogue avec le pouvoir exécutif, malgré les revendications réitérées en vue de parvenir à des solutions sérieuses au décret-loi n’o 35 et au décret présidentiel n’o 516 portant révocation de 57 magistrats, en dehors des mesures disciplinaires transparentes.

« Le bureau exécutif réitère, sa totale solidarité, avec l’ensemble des collègues en grève, et appelle l’ensemble des magistrats judiciaires, administratifs et financiers à se mobiliser pour les soutenir et les accompagner dans cette circonstance difficile », avait ajouté l’AMT.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here