Samir Dilou prévoit de nouvelles arrestations les prochains jours

0

Tunisie Tribune (Samir Dilou ) – L’avocat et membre du front de salut, Samir Dilou, a déclaré ce lundi 11 juillet 2022, que « des grands noms, dont celui du président du mouvement Ennahdha, Rachedh Ghannouchi, et de l’ancien chef du gouvernement, Hamadi Jebali, ont été introduits dans les affaires liées à l’association Namaa, et la société Instalingo, en vue de leur conférer une grande importance ».

Dilou a perçu « dans ces affaires une instrumentalisation avec des dessous politiques, pour prendre des décisions les toutes prochaines heures contre des personnalités politiques de premier rang ».

Lors d’une conférence de presse, relayée par Shems, Samir Dilou a évoqué « une volonté d’imposer de nouvelles arrestations les prochains jours ».

Ahmed Néjib Chebbi a quant à lui, déclaré que « les décisions prises de gel des comptes et avoirs de Rached Ghannouchi, sans l’avoir auditionné est une preuve que la justice travaille sous pression politique ».

Ghannouchi n’a pas été auditionné, même pas en tant que témoin, a-t-il ajouté, cité par la même radio, considérant « les mesures préventives de gel des avoirs, comme étant une preuve qu’il y ait précipitation et arbitraire ».

Le chef de file du front de salut national a appelé à auditionner Ghannouchi, « s’il existe des soupçons confirmés par des données matérielles, nul n’est au-dessus de la loi ».

Ennahdha avait déclaré, auparavant, par la voix de son porte-parole, Imed Khemiri, que le mouvement, et son président n’avaient rien à voir avec les deux affaires de l’association Namaa et la société Instalingo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here