Ennahdha avertit contre « toute atteinte à son président dans sa liberté »

0

Tunisie Tribune (Ennahdha) – Le mouvement Ennahdha considère ce vendredi 15 juillet que « le fait de viser son président et président du parlement, Rached Ghannouchi, dans sa liberté, est une atteinte politique manifeste du mouvement, ses militants, et de l’expérience démocratique en Tunisie ».

Dans un communiqué rendu public en ce milieu de la matinée, au lendemain de la tenue de son conseil de la choura hier, jeudi 14 juillet, Ennahdha considère une telle atteinte « comme une tentative de dissimuler l’échec fatidique du référendum du 25 juillet ».

Majless al-Choura « fait assumer la responsabilité de ce que pourrait advenir au président du mouvement au pouvoir du coup d’Etat qui le vise et cherche à instrumentaliser la justice, à cet effet ».

Ennahdha exprime sa « totale solidarité avec l’ancien chef du gouvernement, Hamadi Jebali, face aux tentatives de l’entrainer dans des affaires avec lesquelles, il n’a aucun lien, et lui souhaite un prompt rétablissement après avoir subi une intervention chirurgicale sur le cœur ».

Le conseil consultatif a réitéré « la position du mouvement Ennahdha rejetant l’ensemble du processus du coup d’Etat, et ce qu’il en résulte, et considère le projet de constitution soumis au référendum comme nul et non avenu ».

Il considère le référendum, dont les résultats don connus, comme « une tentative de conférer une légitimité à la constitution du coup d’Etat, ayant concentré tous les pouvoirs entre les mains du président, institué un pouvoir personnel absolu, marginalisé les pouvoirs législatif et judiciaire, annulé le pouvoir local, et minoré la Cour constitutionnelle… »

« Pour toutes ces raisons, le mouvement Ennahdha dit rejeter ce référendum mascarade et appelle à son boycott », souligne-t-il dans son communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here