Sur fond du TICAD 8, les médias japonais mettent à mal l’image politique et économique de la Tunisie

0

Tunisie Tribune ( TICAD 8) – Depuis le choix de la Tunisie, pour accueillir le TICAD 8, des médias japonais se sont intéressés au pays, pour faire un constat accablant de la situation politique, économique et sociale, dans le pays, ce qui risque de porter un coup dur à sa renommée et à son prestige.

Un journal japonais « Yumiuri » s’en est pris à la Tunisie, en affirmant, gratuitement, que la Tunisie est un pays instable, et prenant position en faveur des détracteurs du président de la République, Kaïs Saïed, il explique que le pays fait son retour à la dictature, oubliant que c’est une démocratie naissante dans le monde arabe et qu’il faut du temps pour se débarrasser de la pieuvre de l’islam politique. Cette dernière n’a apporté que le chaos, le terrorisme dont on s’est débarrassé, certes, difficilement, en payant le prix fort, avec des martyrs et des attentats qui avaient fait, dans un passé récent, de grands dégâts dans le pays et, aussi, des tentatives pour l’instauration d’une Khilafa islamiste.

Le journal évoque, aussi, la multiplication des manifestations, alors que l’ambassade du Japon en Tunisie, et les autorités tunisiennes n’ont pas bougé le petit doigt pour apporter des éclaircissements, afin de donner une meilleure image de ce pays qui aurait pu tomber dans le giron de l’islam religieux.

L’ambassadeur de Tunisie à Tokyo, Mohamed Elloumi, aurait, selon les informations obtenues, réfuté toutes ces allégations, quand même, lors d’une conférence de presse, récemment, autour du TICAD 8.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here