Lancement de la compétition nationale de l’entrepreneuriat

0

Tunisie Tribune (la compétition nationale de l’entrepreneuriat)- Le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle a annoncé, vendredi, le lancement de la compétition nationale de l’entrepreneuriat « Machrou3ek » (ton projet) et ce, en partenariat avec l’agence de coopération allemande (GIZ) et une dizaine de ministères et structures d’appui et de financement chargées de l’accompagnement et de la formation des jeunes entrepreneurs.

Lors d’une journée d’information tenue à Tunis pour annoncer le lancement de la compétition, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Nasreddine Ncibi, a souligné que le département a organisé cet évènement en partenariat avec différents ministères afin de faciliter la création de projets et promouvoir l’entrepreneuriat privé.

Selon le ministre, 48 projets, des différentes régions du pays, seront sélectionnés lors cette compétition nationale.

« Les lauréats bénéficieront d’un financement de 30 mille dinars outre l’assistance et l’accompagnement pour l’octroi d’un crédit complémentaire de la part de la banque tunisienne de solidarité (BTS) afin de garantir la pérennité du projet », a ajouté Ncibi.

Il a, en outre, signalé que les 10 meilleurs porteurs de projets seront annoncés lors du Sommet de la francophonie qui se tiendra à Djerba au mois de novembre prochain et bénéficieront d’avantages supplémentaires.

Ncibi a, par ailleurs, indiqué que le reste des projets réceptionnés sur la plateforme www.machrou3ek.emploi.gov.tn à partir de mardi prochain (26 juillet) et sélectionnés lors de la phase préliminaire, bénéficieront également d’un accompagnement et d’une assistance pour faciliter leur accès aux financements pour la réalisation de leurs projets.

Sont concernés par la compétition, les porteurs de projets âgés entre 18 et 45 ans, diplômés du supérieur (enseignement supérieur ou formation professionnelle) et à la recherche d’un emploi.

Sont aussi concernés, les candidats à la recherche d’un appui de la part des structures de financement et les jeunes entrepreneurs installés à leur propre compte depuis 2 ou 5 ans et qui désirent développer leurs projets.

S’exprimant à cette occasion, la ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des séniors, Amel Belhaj Moussa a souligné la nécessité de garantir l’autonomisation économique des femmes pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin surtout que la femme tunisienne a prouvé ses compétences dans tous les domaines.

De son côté, le ministre des affaires sociales, Malek Ezzahi, a fait savoir que le département a élaboré un nouveau programme d’autonomisation économique des catégories vulnérables qui leur facilitera la création de projets.

Les participants ont, quant à eux, souligné la nécessité de faciliter les procédures administratives et d’attribuer des avantages spécifiques aux jeunes entrepreneurs pour promouvoir la création de projets.

Deux conventions de partenariat ont été signées en marge de la journée d’information. La première signée entre les différents ministères et structures publiques et la deuxième signée entre les différents intervenants impliqués dans l’organisation de la compétition nationale de l’entrepreneuriat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here