Ethiopian Airlines inaugure l’Airbus A350-1000 en Afrique

0

Tunisie Tribune (Ethiopian Airlines) – Le 29 juin 2016, le tout premier Airbus A350 opérationnel en Afrique, un A350-900, atteignait l’aéroport d’Addis-Abeba, hub d’Ethiopian Airlines, jusque-là client exclusif de Boeing pour ses gros porteurs. Six ans plus tard, le modèle semble avoir convaincu puisque la compagnie éthiopienne fait voler seize de ces appareils et en attend encore six.

Mais, le 28 juillet, la première compagnie du continent a annoncé avoir modifié sa commande, remplaçant quatre des A350-900 par le modèle supérieur, le A350-1000. Là encore, ce sera une première sur le contient.

L’objectif, explique dans un communiqué Mesfin Tasew, le directeur général du groupe, « rester à la pointe de la technologie », « satisfaire la demande croissante des clients » en offrant plus de capacités et se doter d’une flotte « économe en carburant ».

Plus de 400 passagers

« L’A350-900 a offert des capacités extraordinaires, un rendement énergétique et une fiabilité opérationnelle de 99,5 %, ainsi qu’une flexibilité et une efficacité opérationnelles imbattables, qu’il s’agisse d’opérations à court ou à très long rayon d’action [Quant à l’A350-1000, c’est] l’avion de passagers le plus efficace et le plus avancé technologiquement au monde », ajoute le président d’Airbus Afrique et Moyen-Orient, Mikail Houari, dans le même communiqué.

Ethiopian Airlines, qui ne propose pas de première classe à ses passagers, a configuré ses A350-900 de manière à accueillir 348 passagers (dont 30 en classe affaires). Avec les 7 mètres supplémentaires offerts en cabine par le A350-1000, les avions pourront accueillir 70 passagers supplémentaires vers les destinations internationales – les A350 actuels desservent notamment Dubaï, Beyrouth, Londres, Paris ou Tel-Aviv.

À LIREAir France, Lufthansa, Qatar Airways… La première classe, stop ou encore ? 

Le fret, sur lequel Ethiopian est également leader en Afrique, n’est pas en reste, puisque le variant A350-1000 contient jusqu’à 44 conteneurs LD3 en soute, contre 36 pour le modèle originel.

« Le design épuré de l’Airbus A350 se caractérise par un aérodynamisme de pointe, un fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que par les moteurs Rolls-Royce Trent XWB, les plus économes en carburant. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux inégalés d’efficacité opérationnelle et de durabilité pour Ethiopian Airlines, avec une réduction de 25 % de la consommation de carburant et des émissions de CO2 par rapport aux avions bicouloirs de la génération précédente », précise le communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here