Ce casque Adidas transforme la lumière en énergie et n’a pas besoin d’être branché

0

Tunisie Tribune (casque Adidas) – Avec la disparition progressive de la prise jack de nos smartphones, les casques et les écouteurs sans fil deviennent de plus en plus populaires. De plus, la technologie Bluetooth ne cesse d’évoluer, permettant d’avoir plus d’autonomie pour ce type de produit.

Néanmoins, par rapport aux casques et aux écouteurs filaires, les accessoires Bluetooth ont un gros inconvénient : ils doivent être régulièrement chargés. Une corvée de plus !

Un casque autochargeant, grâce à des cellules photovoltaïques

La bonne nouvelle, c’est que des marques explorent une alternative pour la recharge des casques et des écouteurs sans fil, en utilisant l’énergie solaire. Comme le rapporte le site The Verge, par exemple, Adidas a récemment lancé son casque Bluetooth ADIDAS RPT-02 SOL autochargeant.

En effet, celui-ci se charge avec la lumière, grâce à un matériau qui convertit toute forme de lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle, en énergie pour recharger la batterie. Lorsque cette batterie est chargée, elle permet d’avoir une autonomie de 80 heures.

Le produit est également certifié IPX4, ce qui rend celui-ci résistant à la transpiration et aux éclaboussures.

Malheureusement, la fiche du produit n’évoque pas de technologies avancées telles que l’annulation de bruits active. Cependant, pour ceux qui en ont marre de devoir brancher leurs casques audio, ce casque Adidas est la solution idéale. Prix : 229 euros sur le site d’Adidas Headphones.

Pas le premier produit de ce genre

Il est important de préciser que ce casque Adidas n’est pas le premier à utiliser cette technologie proposée par Exeger. Appelé Powerfoyle, ce matériau qui permet d’inclure des cellules photovoltaïques dans la conception de produits audio est également utilisé par la marque Urbanisata. Son casque Los Angeles utilise exactement le même principe et permet aussi d’avoir 80 heures d’autonomie.

L’année dernière, le casque Urbanista Los Angeles a été testé par nos confrères de The Verge et d’après le retour de ce média, il est possible de charger la batterie à 100 % même lorsqu’on se trouve dans une pièce peu éclairée (donc, pas besoin d’exposer le produit au soleil).

Urbanista a aussi lancé des écouteurs sans fil utilisant le même principe. Mais sur ces produits, c’est le boitier et non les écouteurs qui se chargent via la lumière.

La marque JBL s’est également intéressée à cette technologie, et a lancé une campagne de financement participatif sur Indiegogo pour développer son casque JBL REFLECT Eternal, un produit qui utilise aussi les cellules photovoltaïques d’Exeger. Mais finalement, la campagne a été annulée, et JBL a dû rembourser les participants.

Sinon, l’utilisation de cette technologie ne se limite pas aux casques audio. Par exemple, la marque POC a développé un casque pour cycliste avec une lumière à l’arrière (pour la visibilité) qui utilise aussi la technologie Powerfoyle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here