Afghanistan : l’OIM appelle à un soutien durable

0

Tunisie Tribune (Afghanistan)- Plus d’un an après la prise du pouvoir par les Talibans, les Nations Unies ont estimé, vendredi, que 24,4 millions de personnes, soit près de 60 % de la population afghane, dépendent de l’aide internationale et des secours d’urgence dans leur vie quotidienne.

 Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), la quasi-totalité des Afghans a plongé dans la pauvreté depuis août 2021. « Le pays est confronté au risque d’un effondrement systémique », a alerté dans un communiqué l’agence onusienne basée à Genève.

Cette « catastrophe humanitaire » est en grande partie due à la hausse des prix des denrées alimentaires, à la malnutrition sévère, à la limitation des moyens de subsistance.

L’OIM pointe du doigt également les déplacements provoqués par le conflit et les besoins de protection complexes, notamment en matière d’hébergement d’urgence, d’orientation et de regroupement familial.

Dans ces conditions, les personnes vivant dans les 34 provinces de l’Afghanistan ont un besoin critique d’aide d’urgence. Les chocs économiques et environnementaux permanents ont entraîné une baisse significative des revenus, une diminution des envois de fonds et une flambée des prix de la nourriture et des autres produits de base.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here