L’alcool, ce n’est pas de l’eau : avec la chaleur, se ruer sur votre bière favorite peut devenir un gros problème (vidéo)

0

Tunisie Tribune (L’alcool) – Il fait chaud. Les humains transpirent, les corps vagabondent et nos esprits nous emmènent directement vers les terrasses. Un réflexe pour de nombreuses personnes dans notre pays. Sur les tables, des verres de bière, des cocktails et d’autres breuvages alcoolisés. Pour se désaltérer, les Belges aiment consommer de l’alcool.

« Il y a quand même de l’eau dedans », « Cela me désaltère et ça emmène mon esprit vers les hauteurs », « L’eau, c’est pour les bateaux », nous rétorquent certains clients dans les rues de Liège. Problème: avec des températures comme celles que l’on rencontre aujourd’hui, cela peut s’avérer être un mauvais réflexe.

En effet, l’alcool déshydrate, il vaut mieux en baisser la consommation pendant les périodes de fortes chaleurs. Une déshydratation qui se constate assez difficilement. « L’alcool, cela déshydrate. On s’en rend compte quand on commence à avoir un peu mal à la tête, qu’on est un petit peu somnolant », nous précise Lucien Bodson, ancien médecin urgentiste du CHU de Liège.

Or, pour bien supporter la chaleur, mieux vaut tout faire pour s’hydrater davantage. « On va faire pipi plus souvent, on transpire plus. Quand on boit de l’alcool, on devrait toujours ajouter une bouteille d’eau pendant le repas », conseille Lucien Bodson, qui comprend visiblement que la tentation soit là. Cela devrait encore être le cas pour le weekend du 15 août, où la vigilance s’impose, avec une consommation d’eau vivement conseillée.

En période de canicule, nous pouvons consommer entre 1,5 et 3 litres d’eau pour se maintenir en bonne forme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here