L’un des premiers scooters des airs fait sensation à Détroit

0

Tunisie Tribune (premiers scooters des airs) – Aerwins Technologies dévoile son scooter volant. Un petit bijou de technologies qui pourrait avoir de nombreuses utilisations.

Imaginez un peu pouvoir voler comme dans Star Wars sur des appareils que l’on pourrait qualifier de scooters volants. Voilà qui a de quoi faire rêver. Une entreprise japonaise travaille depuis plusieurs années à faire de ce rêve une réalité. Aerwins Technologies dévoilait en avant-première son premier scooter des airs, un engin capable de voler 40 minutes et d’atteindre la vitesse impressionnante de 100 km/h.

Aerwins Technologies dévoile son scooter volant

Cet engin à nul autre pareil a été présenté en grande pompe au salon automobile de Détroit, aux États-Unis, il y a quelques jours. Thad Szott, l’un des organisateurs de l’événement, a eu la chance de le tester. Il est l’un des premiers Américains à pouvoir s’en vanter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses impressions sont très bonnes :

J’ai l’impression d’avoir 15 ans, de sortir tout droit de Star Wars et d’avoir grimpé sur l’une de leurs motos. C’est génial ! […] C’est agréable de décoller et atterrir. C’est très fluide et j’ai hâte de ce qu’il va se passer dans le futur. Je suis super enthousiaste.

Si les sensations sont au rendez-vous, ce petit bijou de technologies coûte cher, très cher. Il faudrait en effet débourser la bagatelle de 775 000 € pour s’offrir l’un de ces scooters volants. Ce qui, vous le comprenez bien, n’est absolument pas viable commercialement parlant.

Un petit bijou de technologies

Ce véhicule est la création de l’entreprise japonaise Aerwins Technologies. Cette dernière construisait jusqu’à présent des drones, mais, depuis quelques années, elle planche sur cette moto volante, en vente depuis quelque temps au Japon. Ses équipes travaillent aujourd’hui d’arrache-pied sur la mise au point d’un modèle bien moins onéreux, qui pourrait être proposé aux alentours de 50 000 €. Voilà qui serait bien plus intéressant pour le commun des mortels.

qui pourrait avoir de nombreuses utilisations

Qui qu’il en soit, avant de vous rêver aux commandes d’un tel engin, sachez que l’appareil n’est pas homologué. Dans un futur proche, on pourrait tout à fait l’imaginer déployé par des équipes de secours pour accéder à des zones sinistrées difficiles ou par des pilotes chevronnés sur circuit. À suivre !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here