Le FTDES appelle le gouvernement à accélérer l’adoption du code de l’eau

0

Tunisie Tribune (adoption du code de l’eau)- Le Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES) a appelé le gouvernement à accélérer l’adoption du code de l’eau en suspens afin de faire face à la crise hydraulique à laquelle est confrontée la Tunisie.

Dans une note intitulée  » La crise de l’eau en Tunisie : une mauvaise gestion des ressources hydrauliques expose le pays à un stress hydrique « , publié debut janvier 2023, le Forum a mis l’accent sur la nécessité d’inscrire dans ce code le droit à l’eau comme « un droit fondamental » , en accordant la priorité à l’usage domestique.

Ce texte, souligne le FTDES, doit prévoir un article portant sur la protection des ressources en eaux conventionnelles, notamment, les eaux souterraines dont le volume d’exploitation s’élève à plus de 125% dans les régions du sud.

Selon l’organisation, cette mesure permettrait de durcir les conditions d’octroi d’autorisation de forage de puits et de lutter contre les puits anarchiques estimés à 19 mille unités en 2019.
Elle a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de mettre fin à  » l’anarchie exécutive  » et de limiter le nombre d’intervenants dans le secteur.

Elle a, ce titre, suggéré de créer un ministère dédié strictement au secteur de l’eau, lequel aura pour mission de chapeauter les différentes structures concernées.
Evoquant le secteur agricole, le forum a jugé indispensable d’élaborer un nouveau plan agricole qui prend en considération la spécificité de chaque région et la rentabilité des cultures. Face à un secteur qui consomme près de 80% des ressources hydrauliques sans pour autant garantir l’autosuffisance alimentaire, il est impératif, souligne l’organisation, de réduire les cultures agricoles très consommatrices d’eau comme les agrumes et les fruits.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here