Brésil : 400 arrestations à Brasilia après le coup de force des pro-Bolsonaro

0

Tunisie Tribune (400 arrestations à Brasilia)- Des milliers de partisans de l’ancien président brésilien d’extrême droite Jair Bolsonaro ont envahi pendant plusieurs heures dimanche la Cour suprême, le bâtiment du Congrès et le palais présidentiel à Brasilia, donnant lieu à des scènes de chaos rappelant les incidents survenus à Washington en 2021.

Une semaine à peine après son retour formel au pouvoir à la suite de sa victoire face à Jair Bolsonaro lors de l’élection présidentielle d’octobre dernier, Luiz Inacio Lula da Silva a ordonné une intervention des forces de sécurité fédérales jusqu’au 31 janvier à Brasilia, où la police a dans un premier temps été dépassée par les émeutiers.

Le dirigeant de gauche a imputé ces incidents à son prédécesseur, lequel avait mené, en amont du scrutin présidentiel, une campagne d’accusations sans fondement contre une potentielle fraude électorale.

Parmi les alliés de Lula, on s’interrogeait sur les raisons pour lesquelles les forces de sécurité de la capitale manquaient de préparation et ont été facilement dépassées par les contestataires, alors même que ceux-ci appelaient depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux à la tenue de manifestations ce week-end.

« Ces vandales, que l’on pourrait appeler des nazis fanatiques, des staliniens fanatiques (…) des fascistes fanatiques, ont fait ce qui n’a jamais été fait dans l’histoire de ce pays », a déclaré Lula.

« Tous ces gens qui ont fait ça seront retrouvés et ils seront punis », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse dans l’Etat de Sao Paulo, où il était en déplacement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here