154 MDT d’endettement chez One-Tec Holding des Sellami

0

Tunisie Tribune (One-Tec Holding) – La croissance de l’activité du groupe « One-Tec Holding » des Sellami (Moncef, Slim et Hédi) notamment, se confirme sur le quatrième trimestre de l’année 2022. Le groupe One Tech a en effet réalisé, sur le dernier trimestre de l’année, une forte croissance au niveau de l’ensemble de ces pôles d’activité par rapport au dernier trimestre de l’année 2021, enregistrant ainsi des revenus consolidés de 279,185 MDT, soit une progression de 12,5 %.

Cette forte croissance est principalement tirée par les exportations qui augmentent de 13,7 % sur la période.   Les revenus de l’année 2 022 se sont remontés à 1 046,278 millions de dinars, soit en progression de 15,6% par rapport à l’année dernière. Les exportations ont atteint sur l’année une enveloppe de 917,194 millions de dinars, représentant ainsi 87,7% du total des revenus. Le chiffre d’affaires du pôle câbles s’est élevé sur l’année 2022 à 515,842 Millions de dinars, en augmentation de 18,7 % par rapport à l’année 2021, cette variation provient essentiellement de l’export qui a augmenté de 24% au courant de l’année 2022, les revenus du pôle câbles à l’exportation représentant désormais 82,6%. Le chiffre d’affaires du pôle mécatronique s’est élevé au 31 Décembre 2022 à 483,218 Millions de dinars, en progression annuelle de 13,6 %, et ce malgré la pénurie des semi‐conducteurs et les difficultés logistiques qui ont touché ce secteur d’activité tout au long de l’année 2022.

A ces perturbations se sont relayés les augmentations des couts de la production et une importante détérioration du dinar par rapport au dollar, qui ont à leur tour impacté négativement les marges. Néanmoins, on assiste sur le dernier trimestre de l’année 2022 à une certaine stabilisation, et les augmentations des couts de la matière première commencent à être impactées dans leur totalité au niveau des prix de vente ce qui entrainera un effet de rattrapage sur les différents niveaux de marge durant le dernier trimestre.

L’endettement global du groupe au 31 décembre 2022, a été maintenu à son niveau de fin d’année 2021, soit 154 MDT, avec une composante courte plus importante permettant de parfaire le financement de l’augmentation des besoins en fonds de roulement des différentes filiales du groupe résultant, surtout, des pénuries et de l’augmentation des cours de la matière de base.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here