Maladies cardiaques : 5 milliards de personnes ne sont pas protégées contre les graisses trans

0

Tunisie Tribune (Maladies cardiaques)- « Les acides gras trans tuent des gens et ça devrait être interdit », a alerté lundi l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, relevant que cinq milliards de consommateurs ne sont toujours pas protégés contre ces produits dangereux pour la santé.

Ce qui augmente leur risque de maladie cardiaque et de décès. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’objectif d’éliminer les acides gras trans industriels, utilisés dans de nombreux aliments de grande consommation, est très loin d’être atteint.

« Les graisses trans n’ont aucun bénéfice connu et présentent d’énormes risques pour la santé qui entraînent des coûts gigantesques pour les systèmes de santé », a affirmé le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans un communiqué. Et d’exhorter à se débarrasser « une fois pour toutes » de ces « produits chimiques toxiques qui tuent ».

L’OMS s’était fixé pour objectif en 2018 d’éliminer ces acides gras trans de l’alimentation mondiale d’ici 2023. Mais dans son rapport d’étape, publié lundi, l’organisation est obligée de reconnaître que cela « est inatteignable à l’heure actuelle » même si « la couverture de la population par des politiques de meilleures pratiques a été multipliée par près de six ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here