ZLECAF : Délivrance de 93 certificats d’origine pour exporter les produits tunisiens

0

Tunisie-Tribune (ZLECAF) – La Tunisie a délivré 93 certificats d’origine de l’accord de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) pour exporter des produits chimiques, agroalimentaires et des machines semi-automatique vers plusieurs pays africains dont principalement le Cameroun, le Ghana, la Tanzanie et l’île Maurice, a indiqué la Directrice chargée de la coopération économique et commerciale avec l’Afrique au ministère du commerce et du développement des exportations, Bochra Lejmi. Dans une déclaration à l’Agence TAP, la responsable a précisé les produits chimiques exportés vers ces pays sont la résine, les engrais chimiques, la chaux vive et la chaux hydratée, outre les produits agroalimentaires comme le fromage et la moutarde.

En effet, le certificat d’origine qui est considéré comme un élément clé pour l’entrée en vigueur effective de l’accord, permettra aux sociétés exportatrices de bénéficier des réductions de droits de douane qui devront être supprimés, à partir du 1er janvier 2026.

Pour rappel, la Tunisie qui a adhéré à l’initiative « Commerce guidé » lancée, le 7 octobre 2022, par le Secrétariat de l’Accord sur la ZLECAF, fait partie des 8 premiers pays africains (Egypte, Ghana, Cameroun, Rwanda, Kenya, Tanzanie et l’île Maurice) qui se préparent à lancer la ZLECAF, et ce, dans le cadre de ladite initiative.

L’Accord de la ZLECAF est entré en vigueur en mai 2019. Il a été ratifié par la Tunisie le 7 août 2020. C’est l’un des projets phares de l’Union africaine (UA) qui vise à renforcer la coopération sud-sud pour une Afrique intégrée, prospère et pacifique » en cohérence avec l’Agenda 2063 de l’UA.

Il s’agit également de consolider les relations commerciales entre les 55 Etats membres de l’union, dans un marché totalisant plus de 300 millions de consommateurs et de 3400 milliards de dollars d’échanges annuellement. Cet accord vise à lever les barrières douanières entravant la libre circulation des marchandises et des services entre les pays africains.

Selon les données du CEPEX, le potentiel inexploité en Afrique est estimé à environ 1,2 Milliard de dollars. Les opportunités d’exportation inexploitées représentent environ 61 % en Afrique du Nord (754 millions de dollars), 22% en Afrique de l’Ouest (soit environ 270 millions de dollars), 8% en Afrique de l’Est (94 millions de dollars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici