Une conférence sur la Libye les 12 et 13 novembre à Palerme

0

Tunisie-Tribune ( conférence sur la Libye les 12 et 13 novembre ) – Une conférence sur la Libye se tiendra les 12 et 13 novembre à Palerme en Sicile, a annoncé mardi le ministre italien des Affaires étrangères Enzo Moavero Milanesi, précisant que les discussions se concentreront sur une « approche inclusive » en vue de stabiliser le pays.

Cette conférence de paix visera à « identifier les étapes d’un processus de stabilisation », a déclaré le ministre au Sénat. L’objectif est d’aboutir à « une solution commune, même s’il y a des différences d’opinion entre les différentes parties« , a-t-il précisé. Réunis à Paris fin mai par le président français Emmanuel Macron, les quatre principaux protagonistes du conflit libyen s’étaient engagés à organiser des élections générales le 10 décembre.

Si la France a continué à presser pour le respect de ce calendrier, plusieurs analystes et diplomates ainsi que les Etats-Unis et l’Italie ont estimé que la fragmentation et l’anarchie dans le pays rendaient ces promesses fragiles. La Libye est dirigée aujourd’hui par deux entités rivales : le Gouvernement d’union nationale (GNA, basé à Tripoli) issu d’un processus onusien et basé à Tripoli et une autorité rivale installé dans l’Est, soutenu par un parlement et une force armée dirigée par le maréchal Khalifa Haftar.

M. Milanesi a affirmé avoir reçu des « confirmations d’intérêt » pour la conférence de la part du maréchal Khalifa Haftar ainsi que le soutien des Etats-Unis, ajoutant avoir l’intention d’évoquer ce dossier avec son homologue russe Sergueï Lavrov lundi à Moscou. « Aucune date-butoir ne sera imposée aux Libyens », a-t-il affirmé.

Rappelons que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu, vendredi 2 novembre, au Palais de Carthage, le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, qui effectue une visite de travail en Tunisie.

Lors de l’entretien qui s’est déroulé en présence du ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, Conte a adressé une invitation au chef de l’Etat tunisien pour participer à cette Conférence internationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here