Déclaration en vidéo de Hichem Mechichi sur El Kamour et les dispositions sanitaires à mettre en place

0

Tunisie-Tribune (Déclaration de Hichem Mechichi) – Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi s’est exprimé, ce lundi 9 novembre 2020, en direct depuis la salle d’opération d’El Aouina pour revenir sur deux principaux points, notamment, la résolution de la crise d’El Kamour et la situation sanitaire.

Hichem Mechichi a indiqué : « Nous sommes parvenus à un accord à El Kamour en l’espace de cinq semaines de dialogue et de concertations, alors que certaines personnes s’attendaient à des confrontations entre nous et les habitants d’El Kamour. Ceci n’a pas été le cas. Cette crise dure depuis quatre ans, pour la résoudre nous avons adopté une nouvelle démarche. Nous avons dépêché une délégation gouvernementale sur place. Sa mission était de parvenir à un accord. Elle avait la latitude pour agir, et elle a réussi ».

Et d’ajouter : « Certes, l’accord d’El Kamour a été conclu par l’ancien gouvernement en 2017, mais nous ne nous sommes pas arrêtés aux termes de l’accord et nous avons conçu une approche de développement globale. Nous avons donné l’opportunité aux jeunes de la région d’investir dans la région à travers une ligne de financement. Nous allons assurer le suivi dans le cadre d’une approche participative. Il est aussi nécessaire d’effectuer le suivi de la stratégie au-delà de l’accord conclu ».

Le chef du gouvernement a, également, assuré que cette approche basée sur la confiance et le dialogue sera adoptée dans d’autres régions du pays en manque de développement, notamment, au gouvernorat de Gafsa, annonçant la tenue d’un conseil ministériel dans la région le 24 novembre. « Nous allons entamer l’application des décisions prises en faveur du gouvernorat de Kébili lors du dernier conseil ministériel. Nous avons, également, mobilisé des équipes de travail pour intervenir au niveau des gouvernorats de Kasserine et de Jendouba ».

Revenant sur la situation sanitaire, M. Mechichi a assuré que la situation est difficile et très critique, actuellement avec l’augmentation, non seulement du nombre de contaminations, mais du nombre de décès. « Le gouvernement a pris une série de mesures en renforçant la capacité des hôpitaux et de leurs équipements. Il a, également, décidé le port obligatoire des masques, l’interdiction de la circulation entre les régions, la fermeture des cafés et des restaurants et tout un protocole sanitaire. Malheureusement, nous constatons un manquement au niveau de l’application, surtout en ce qui concerne le port des masques. Il s’agit pourtant de l’unique moyen permettant de réduire le nombre de contaminations. Nous sommes à 40% de taux de respect de cette mesure alors que nous devons être à 80% », a déploré le chef du gouvernement.

Dans ce contexte, Hichem Mechichi a indiqué que le gouvernement sera plus ferme au niveau de l’application des mesures préventives imposées. « Pour ce faire, je m’adresse aux gouverneurs et au ministre de l’Intérieur pour renforcer les opérations de contrôle de l’application du protocole sanitaire, et les infractions seront traitées fermement. La situation est très critique et risque de s’aggraver davantage. Nous comptons sur la conscience des citoyens et leur implication, nous n’avons plus le choix. Les établissements sanitaires vont être submergés et nous ne voulons pas être confrontés à choisir entre les patients. Vaincre cette épidémie est une responsabilité collective où tout le monde doit participer »

Source : S.H./BN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here