La Banque mondiale mobilise un financement additionnel pour aider à renforcer la résilience du système de santé en Tunisie

0

Tunisie Tribune (renforcer la résilience du système de santé en Tunisie)- La Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 23,8 millions de dollars (72 millions de dinars environ) au titre du Projet de riposte à la COVID-19 en Tunisie, axé sur le renforcement du système de santé du pays pour améliorer la préparation en matière de santé publique. .
Dans un communiqué publié, hier vendredi, la banque mondiale a fait savoir que ce deuxième financement additionnel, qui comprend un prêt de 22 millions de dollars et un don de 1,8 million de dollars, viendra renforcer davantage les capacités du pays en matière de soins cliniques, chirurgicaux et d’urgence. Il contribuera à la reprise de la Tunisie après la pandémie en atténuant la charge que représentent les cas graves de COVID-19 ainsi qu’à l’achat de matériel médical et la fourniture d’une assistance technique pour améliorer la résilience du système de santé.

Le représentant résident de la Banque mondiale en Tunisie, Alexandre Arrobbio a déclaré que dès le début de la pandémie en Tunisie, le Groupe de la Banque mondiale a agi rapidement et en étroite collaboration avec ses partenaires, pour soutenir les mesures sanitaires, sociales et économiques du gouvernement, aider à surmonter cette crise et relancer l’économie sur des bases solides, lit-on de même source. Le renforcement des capacités du système de santé tunisien aidera le pays à continuer de lutter contre la pandémie et ses impacts, à renforcer le capital humain et à construire une reprise du développement durable et inclusive, a-t-il dit.

Selon la banque mondiale, la Tunisie, l’un des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA) les plus durement touchés par la COVID-19, a, à ce jour, atteint un taux de vaccination complète de 54 % de sa population nationale (68 % pour la population cible âgée de plus de 12 ans), soit l’un des taux les plus élevés parmi les pays de la région MENA. En outre, depuis le début de la pandémie, le pays a considérablement augmenté sa capacité de dépistage et d’hospitalisation. Ces efforts ont été soutenus par la Banque mondiale par un financement initial de 20 millions de dollars approuvé en 2020, qui a permis l’achat d’équipements de protection individuelle, et par un premier financement additionnel de 100 millions de dollars approuvé en 2021, qui a soutenu l’achat et le déploiement de vaccins pour plus de 50 % de la population.

Cependant, malgré ces progrès, la pandémie continue de peser sur le système de santé tunisien et la Tunisie reste vulnérable aux chocs sanitaires, compte tenu de la forte prévalence des maladies chroniques. Ce deuxième financement supplémentaire permettra à la Tunisie de renforcer davantage les capacités et la résilience de son système de santé, en réduisant la charge qu’entraînent les cas graves de COVID-19 et en améliorant la capacité du pays à résister aux futurs chocs sanitaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here