26ème sommet arabe : la Tunisie à la traîne et les constantes de sa politique étrangère bafouées

0

26ème sommet arabe tenu à Charme Cheikh – A la suite de la parution des résolutions finales de ce 26ème Sommet arabe, l’Union Populaire Républicaine vient de publier un communiqué affichant sa surprise quant à l’affiliation de la Tunisie à des choix contraires aux constantes de la politique étrangère tunisienne et en désaccord avec les positions annoncées par le ministre des affaires étrangères.

Ainsi, brisant la constante de la neutralité, la Tunisie vient en soutien de l’Arabie Saoudite dans la lutte d’influence régionale avec l’Iran qui s’est transformée en guerre par procuration sur le sol yéménite faisant fi de la souveraineté et de l’intégrité d’un pays arabe frère.

D’autre part, la Tunisie annonce sa reconnaissance du gouvernement libyen « légitime » et appelle à son réarmement en levant l’embargo international qui le frappe. Or, cette position contredit les déclarations du ministre des affaires étrangères qui n’a cessé de souligner que la Tunisie est à égale distance des différents protagonistes libyens.

Toutes ces voltes face dévient des constantes de notre politique étrangère. Elles trahissent simplement le souci d’être dans les bonnes grâces des pays arabes influents. Il apparaît clairement que nos représentants à ce sommet ont fait de la mendicité la constante de leur politique étrangère envers et contre toute dignité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here