La visière ne protège pas contre le coronavirus

0

Tunisie-Tribune (la visière ne protège pas) – L’utilisation des visières de protection (masques en plastique couvrant tout le visage) en Tunisie ainsi que dans le monde pour la prévention contre le Coronavirus, a gagné en popularité. Son utilité et sa capacité à immuniser complètement le visage contre le virus, n’ont toutefois pas été scientifiquement prouvée.

Dans une déclaration à la TAP, le membre du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Habib Guedira indique à ce sujet que « la visière en plastique ne protège pas du tout contre le Coronavirus, expliquant que les fentes sur les côtés et le bas de la visière, permettent facilement la fuite de l’air infecté pour atteindre le nez et la bouche ».

Le danger est d’autant plus présent, a-t-il poursuivi, lorsqu’on sait que « le porteur de ce masque en plastique pense avoir pris les mesures préventives nécessaires et qu’il est à l’abri de ce virus, se permettant de s’approcher les gens, ne respectant pas la distanciation physique et s’autorisant à fréquenter des endroits encombrés, provoquant en conséquence un vrai désastre », explique-t-il.

« Je n’exclus pas que le port de la visière, soit l’une des raisons ayant contribué à accroitre la vitesse de propagation de ce virus, l’efficacité de la visière ne peut en aucun correspondre à celle du masque de protection, à condition que de se conformer à l’ensemble des consignes liées à sa durée et à sa validité », a-t-il expliqué.

Guedira a encore souligné la nécessité du port des masques, soulignant que la visière « ne peut en aucun cas se substituer aux masques de protection, en se référant à un ensemble d’études scientifiques menées à travers le monde à cet effet.

Parmi ces études, celle réalisée par une équipe de l’Université de Floride Atlantic et publiée à la date du 1 septembre 2020 dans la revue scientifique « Physics of fluids » (la physique des fluides) et qui avait démontré que l’utilisation généralisée des visières en plastique comme substitut aux masques de protection, peut avoir une incidence négative sur les efforts visant à limiter la propagation du virus.

Dans ce même contexte, l’Institut National français de recherche et sécurité au travail (INRS) a recommandé dans une rubrique sur son site web, de « ne pas se limiter à l’usage des visières dans les espaces de soins de santé et de l’accompagner du port du masque », affirmant que les visières en plastique ne sont pas destinées à la protection du système respiratoire mais plutôt à celle du visage et des yeux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here