American Airlines : avec pertes et sans A330

0

Tunisie-Tribune (American Airlines) – La compagnie aérienne American Airlines a enregistré au troisième trimestre une perte de 2,4 milliards de dollars, et ajouté les Airbus A330-200 à la longue liste d’avions retirés de la flotte en raison de la pandémie de Covid-19.

Le chiffre d’affaires la compagnie américaine a baissé de 73% au T3 2020, à 3,2 milliards de dollars, en raison d’une réduction de 59% de ses capacités pour refléter la chute de la demande de voyages aériens. American Airlines a cependant terminé le troisième trimestre avec environ 13,6 milliards de dollars de liquidités totales disponibles. De plus, elle a augmenté en octobre sa capacité de prêt de 2 milliards de dollars « grâce au programme de prêts de la Loi CARES », et elle va émettre jusqu’à 1 milliard de dollars d’actions dans le cadre d’une offre sur le marché afin de renforcer davantage sa trésorerie.

American Airlines dit avoir constaté une « amélioration de la demande de passagers et des coefficients d’occupation » au cours du troisième trimestre, mais les deux restent « nettement inférieurs » aux niveaux de 2019. Elle continuera donc de faire correspondre sa capacité à terme « aux tendances observées en matière de réservations » ; actuellement, elle s’attend à ce que la capacité du quatrième trimestre soit en baisse de plus de 50% d’une année sur l’autre, avec une capacité internationale long-courrier en baisse d’environ 75% d’une année à l’autre.

« Au cours du troisième trimestre, nous avons pris des mesures pour réduire nos coûts, renforcer notre situation financière et faire en sorte que nos clients retournent voyager en toute confiance », a déclaré dans un communiqué le PDG Doug Parker. « Nous avons un long chemin à parcourir et notre équipe reste pleinement engagée et concentrée non seulement sur la gestion de la pandémie, mais aussi sur le fait que nous sommes prêts pour le retour de la demande. Nous sommes convaincus que les efforts continus de notre équipe et les mesures que nous avons prises renforceront la confiance des clients et renforceront notre entreprise pour l’avenir ».

Parmi les économies réalisées par la compagnie de l’alliance Oneworld figure un nouveau départ de la flotte : celui des A330-200 hérités de la fusion avec US Airways. Les 15 appareils, d’une moyenne d’âge de moins de 10 ans et cloués au sol depuis avril, vont donc rejoindre en stockage longue durée ses neuf A330-300, ainsi que les Boeing 757, Bombardier CRJ200 opérés par PSA Airlines et certains autres avions régionaux (le départ des 767-300ER et Embraer 190 avait été annoncé dès septembre 2018). American Airlines a en outre conclu un accord avec Boeing pour obtenir le droit de reporter les livraisons de 18 737 MAX dont la livraison est prévue en 2021 et 2022, à 2023 et 2024. Elle a également finalisé « une série de transactions de cession-bail » pour financer ses livraisons d’A321neo restantes en 2021 (elle en attend encore 47, ainsi que 50 A321XLR). En conséquence, l’entreprise « dispose désormais d’un financement garanti pour toutes ses livraisons prévues jusqu’en 2021 ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here