La longue lettre de candidature envoyée par Nizar Chaari à Kaïs Saïed

0

Tunisie-Tribune (Nizar Chaari) – Nizar Chaari semble vouloir quitter les couloirs virtuels des réseaux sociaux pour arpenter les galeries du palais de Carthage.

Le journaliste/ ancien candidat à la présidence convoite le poste de l’ancienne conseillère en communication de la présidence de la République, Rachida Ennaïfer. Celle-ci – insatisfaite de la manière avec laquelle le travail était exécuté à Carthage – a, rappelons-le, démissionné de son poste.

Pour accomplir sa quête, Nizar Chaari a adressé au président de la République une lettre de motivation de neuf pages.

Monsieur le Président, je suis Nizar Chaari, un jeune homme de ce pays issu d’une famille modeste et qui a grandi dans un quartier populaire. J’ai rejoint le secteur des médias dès mon plus jeune âge et j’ai su me frayer un chemin au travers de ces machines de guerre médiatique. Aujourd’hui je gère l’une des institutions médiatiques les plus prestigieuses et j’impose respect et considération, en dépit du fait que je n’appartiens ni aux ‘grandes familles’ ni aux monopoles médiatiques”. C’est en ces mots que le journaliste s’est présenté pour ensuite rappeler à Kaïs Saïed “le combat 2.0 côte à côte” qui lui a permis -lui enseignant de droit constitutionnel – de se hisser au plus haut rang de l’Etat.

Nizar Chaari a, également,  détaillé sa vision et sa stratégie de communication susceptible de redorer le blason du locataire de Carthage. De la réconciliation avec les médias, à la consolidation de sa présence sur les réseaux sociaux en passant par la théorie du discours, les combats à mener, la politique à adopter… Tout y est, ou presque!

Pour lire la lettre, cliquez ici

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here