Covid-19 : un premier cas du nouveau variant britannique détecté aux Etats-Unis

0

Tunisie-Tribune (Covid-19) – Aux Etats-Unis, un premier cas du variant britannique a été détecté dans l’Etat de New York, chez un homme qui n’a pas voyagé récemment.

Le variant britannique est arrivé aux Etats-Unis. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a annoncé lundi 4 janvier qu’un premier cas du variant du coronavirus apparu au Royaume-Uni, plus contagieux, avait été détecté dans son Etat. Il a précisé qu’il s’agissait d’un homme sexagénaire résidant dans une ville au nord d’Albany, la capitale de l’Etat. Cet homme n’a pas voyagé récemment, ce qui pourrait être le signe d’une contamination communautaire en cours.

L’Angleterre se reconfine totalement. C’est ce qu’a annoncé, lundi 4 janvier, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, alors que le pays connaît une accélération de l’épidémie, portée par un variant plus contagieux du virus. Ce nouveau confinement, aussi strict que celui mis en place au printemps, prévoit la fermeture des écoles et doit durer si les conditions le permettent, jusqu’à la mi-février, a-t-il annoncé dans une allocution télévisée.

Pas de validation lundi pour le vaccin Moderna. L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’elle ne se prononcerait finalement pas dans la soirée sur l’autorisation du vaccin Moderna contre le coronavirus. « Les discussions de l’EMA sur le vaccin Moderna contre le Covid-19 ne seront pas terminées ce soir. Elles continueront mercredi », a indiqué dans un communiqué en début de soirée le régulateur européen, basé à Amsterdam.

« Plusieurs milliers de vaccinations » effectuées en France lundi. C’est ce qu’a assuré le ministre de la Santé. Olivier Véran a expliqué que « des centres se [développaient] partout sur le territoire national ». Comme l’Hôtel-Dieu, 27 hôpitaux disposent du vaccin depuis lundi et « ont pu commencer à vacciner les soignants », alors que le gouvernement a décidé d’accélérer la campagne en la rendant possible pour le personnel soignant de plus de 50 ans. La France, qui ne compte que quelques milliers de vaccinés, est très loin des 950 000 vaccinés du Royaume-Uni ou des 240 000 vaccinés en Allemagne.

 Un bilan quotidien de la campagne de vaccination. Les autorités sanitaires réaliseront chaque jour un point sur les vaccins inoculés en France à partir de mardi, a indiqué le directeur général de l’Assurance-maladie. « Un premier bilan sera apporté dès demain, puis de façon quotidienne dans le cadre de la communication du ministère et de Santé publique France », a déclaré Thomas Fatome, à l’occasion de la présentation du nouveau système d’information « Vaccin Covid ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here