La Tunisie lance un appel d’offres pour l’achat de céréales après la baisse des prix mondiaux

0

Tunisie Tribu e (l’achat de céréales) – Tirant parti de la baisse des prix des céréales sur le marché mondial, l’Office des Céréales a lancé un appel d’offres pour l’achat de 100 mille tonnes de blé tendre, 100 mille tonnes de blé dur et 100 mille tonnes d’orge fourragère à des prix qui comprennent le coût et le fret, selon un rapport sur l’évolution des prix mondiaux des céréales durant le mois de décembre 2021, publié mercredi, par l’Observatoire National de l’Agriculture (Onagri).

Selon l’Onagri, les cours des céréales au niveau du marché mondial n’ont cessé d’augmenter d’une façon considérable depuis juillet 2021, mais la tendance s’est inversée depuis la mi-novembre 2021 pour maintes raisons dont l’apparition du nouveau variant du Covid-19.

En effet, l’arrivée du variant Omicron fin novembre a influencé les marchés financiers partout dans le monde, jusqu’à début décembre. Selon la même source, l’effet d’Omicron sur les marchés boursiers a entrainé à la baisse, les contrats à terme des céréales même si le variant n’influence pas directement l’offre et la demande.
La baisse des prix des céréales est également due au bon déroulement des semis d’hiver des cultures de 2022, qui sont presque terminés dans les pays de l’hémisphère Nord et des battages dans les pays de l’hémisphère sud.

Ces prix sont tributaires de plusieurs facteurs dont le tonnage de la cargaison, le navire utilisé et ses équipements, la provenance de la marchandise, les critères de qualité. Ils diffèrent, aussi, selon le courtier répondant à l’appel d’offre.
En octobre dernier, l’Office des Céréales avait indiqué à l’Agence TAP que la Tunisie disposait d’un stock de céréales (Orge fourragère, blé dur et blé tendre) couvrant près de trois mois de consommation nationale, soit jusqu’à la seconde moitié de février. Ce stock prend en compte les céréales en cours d’importation et dont la quantité s’élève à 411 mille tonnes de blé dur, 390 mille tonnes de blé tendre et 361 mille tonnes d’orge fourragère.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here