Youssef Chahed poursuivi en justice pour complot

0

Tunisie-Tribune ( Youssef Chahed poursuivi en justice ) – Le secrétaire général du mouvement Nidaa Tounes Slim Riahi a affirmé, vendredi 24 novembre 2018, avoir porté plainte auprès du tribunal militaire de première instance de Tunis contre le chef du gouvernement Youssef Chahed pour avoir tenté de mener un complot.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed est accusé avec un ensemble de ses collaborateurs et un sécuritaire d’avoir tenté d’entamer un complot“, a-t-il précisé dans une déclaration à TAP, faisant savoir que la plainte est aujourd’hui entre les mains de la Justice.

Riahi a indiqué qu’il reste à la disposition de la Justice en tant que plaignant et témoin dans cette affaire. Il présentera toutes les données en sa possession au sujet de ce complot.

Il s’agit d’une Affaire très grave et délicate “, a prévenu le secrétaire général du mouvement, ajoutant que l’objectif de cette action en justice est de protéger le processus de transition démocratique en cette étape charnière que traverse le pays.

Riahi a souligné qu’il se réserve le droit de ne pas fournir plus de détails sur cette plainte pour le bon déroulement de l’enquête.

Des dirigeants du mouvement Nidaa Tounes avaient déclaré, en début du mois, lors d’une conférence de presse, que le remaniement ministériel annoncé par le chef du gouvernement est un “complot mené par le mouvement Ennahdha pour mettre la main sur la formation gouvernementale par l’entremise de Youssef Chahed, lequel n’est qu’un instrument docile entre ses mains”.

Le secrétaire général de Nidaa Tounes Slim Riahi, a déclaré, que le remaniement ministériel “opéré à la hâte”, a pour objectif de passer sous silence les événements survenus, psamedi 3 novembre, consistant en une tentative d’intrusion au siège du parti pour imposer la politique du fait accompli sous l’instigation du chef du gouvernement et du mouvement Ennahdha.

Les dirigeants du mouvement Nidaa Tounes et du parti de l’Union patriotique libre (UPL) ont annoncé, le 17 octobre dernier, la fusion des deux partis lors d’une conférence de presse conjointe.

Le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, et le président de l’UPL, Slim Riahi, ont signé un accord à cet effet, en vertu duquel l’UPL sera dissous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here