Crash d’un avion de tourisme à Vitry-aux-Loges

0

Tunisie-Tribune (Crash d’un avion de tourisme) – Un petit avion de tourisme s’est écrasé à Vitry-aux-Loges ce lundi 10 août, vers 14 heures.

Il y avait deux personnes à bord : un homme de 62 ans et une femme de 58 ans. Ils sont sortis d’eux-mêmes de l’appareil. Ils ont été transportés au centre hospitalier de La Source pour des examens, mais ne sont que blessés légèrement.

Ils avaient décollé de Perpignan et étaient en approche de l’aérodrome de Saint-Denis-de-l’Hôtel quand leur avion – un Cessna 340 bimoteur – a piqué et s’est écrasé dans une propriété privée, route de l’Orangerie, à proximité de l’aérodrome de Saint-Denis-de-l’Hôtel.

L’appareil a pris feu et les flammes se sont propagées aux bois alentours. Quelque 5.000 m2 ont été détruits. A 16 heures, l’incendie était maîtrisé.

45 pompiers et 23 engins ont été mobilisés sur cette intervention.

La Rep’ a recueilli le témoignage d’un voisin :

« Il était environ 14 h 15. J’étais en train de faire la sieste quand j’ai entendu un bruit de moteur d’avion, un bruit bizarre au dessus de la maison. On est à 5 ou 6 km de l’aérodrome à vol d’oiseau, on a l’habitude. Mais là on voyait bien que ce n’était pas normal. Et puis, juste après, il y a eu le boum de l’explosion. Je suis sorti, j’ai vu de la fumée et deux personnes qui marchaient dans le chemin de la propriété juste en face, à 200 mètres. Le monsieur était secoué mais indemne et la dame avait apparemment le nez cassé. On a alerté les pompiers mais ils avaient déjà été mis au courant par l’aérodrome. Le pilote avait sans doute alerté la tour de contrôle du problème moteur« .

ROMAIN (Sa maison se trouve juste en face des lieux de l’accident)

Un pilote expérimenté

«L’hypothèse de la panne moteur est bien celle qui est privilégiée », indique Céline Visiedo, la procureure de la République adjointe. Avant de revenir sur les faits : « L’avion de tourisme a percuté un arbre avant de se crasher dans la propriété. C’est la tour de contrôle qui a alerté les secours ».

La magistrate précise que les occupants de l’appareil souffrent bien uniquement de blessures légères et qu’ils étaient sur le point de quitter l’hôpital où ils avaient été envoyés pour des contrôles, vers 18 heures. Toujours selon la procureure adjointe, « le pilote était expérimenté puisqu’il était lui-même instructeur de vol ».

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports aériens d’Athis-Mons, dans l’Essonne. Le bureau d’enquête accident est attendu sur place ce lundi soir.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here