Coronavirus : près de 5000 nouveaux cas en France en 24h

0

Tunisie-Tribune (Coronavirus) – En 24 heures, 19 malades supplémentaires sont décédés en France, portant le total à 30.661 depuis le début de l’épidémie.

Près de 5000 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon les chiffres publiés mardi soir par Santé publique France (SpF). 4982 nouveaux cas ont été confirmés en 24 heures, a indiqué l’agence sanitaire nationale lors du bilan quotidien publié sur son site.

C’est plus que les 3082 nouveaux cas recensés la veille (les chiffres du lundi marquent en général un recul en raison du week-end, avec notamment la fermeture des laboratoires), mais c’est stable par rapport à samedi et dimanche (5400, contre plus de 7000 vendredi). Le taux de positivité des tests (proportion du nombre de personnes testées positives par rapport au nombre total de personnes testées) continue sa progression régulière: 4,3% sur les sept derniers jours, contre 4,2% lundi, 4,1% dimanche et 3,6% mercredi dernier.

En 24 heures, 19 malades supplémentaires sont décédés en France, portant le total à 30.661 depuis le début de l’épidémie. Sur ce total, 20.147 sont morts au sein des établissements hospitaliers, et 10.514 (données du 31 août, dernier chiffre connu) en établissements sociaux et médico-sociaux, dont les Ehpad, précise la Direction générale de la santé (DGS), dans son propre point quotidien de mardi.

Le formulaire pour le dépistage disponible en ligne

Le nombre de foyers d’infection (ou «clusters») en cours d’investigation a augmenté de 53 en 24 heures, à 378. De son côté, le nombre de patients du Covid-19 hospitalisés en réanimation est en progression de 15 personnes, à 424. La DGS indique qu’on s’approche de l’objectif du million de tests fixé par le gouvernement: sur les 7 derniers jours, 976.812 tests ont été réalisés. Selon la DGS, le formulaire qu’on devait remplir sur place au laboratoire peut désormais être téléchargé sur le site du ministère de la Santé et rempli en amont, «afin de fluidifier les dépistages».

Alors que la rentrée des classes a eu lieu mardi, la DGS rappelle l’importance des mesures barrières (lavage des mains, distance physique et «port du masque par les collégiens, lycéens et personnels adultes»). «Au moindre symptôme, (toux, et/ou fièvre, et/ou troubles digestifs) les enfants doivent être testés» et «en cas de test positif, l’exclusion de la classe est de 7 jours, durée pouvant être prolongée», souligne la DGS. «Le dépistage d’une classe entière n’est justifié que dans deux cas de figure: si le professeur ou 2 enfants sont testés positifs. La classe peut être fermée si au moins 3 enfants sont positifs», poursuit-elle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here