Somalie : plus de 2 millions de personnes touchées par des pénuries d’eau, de nourriture et de pâturages (OCHA)

0

Tunisie Tribune (Somalie)- Une aggravation rapide de la sécheresse en Somalie pourrait conduire à une « situation extrême » d’ici avril de l’année prochaine, alors que plus de 2 millions de personnes sont déjà touchées par des pénuries d’eau, de nourriture et de pâturages, ont averti vendredi les Nations Unies et le gouvernement fédéral somalien.

Les projections climatiques montrent que ce pays de la Corne de l’Afrique est sur le point de connaître une quatrième année consécutive de sécheresse. Et la Somalie risque de connaître une situation potentiellement extrême d’ici avril 2022, avec ces projections sans précipitations dans le pays.

« Nous devons agir maintenant pour éviter de sombrer dans les conditions de sécheresse, voire de famine, que nous avons connues les années précédentes. Les personnes touchées ont déjà enduré des décennies de conflits, de chocs climatiques et d’épidémies », a déclaré dans un communiqué, Adam Abdelmoula, Représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations Unies et Coordinateur humanitaire pour la Somalie.

Environ 2,3 millions de personnes dans 57 des 74 districts (soit près de 20 % de la population des districts touchés) souffrent de graves pénuries d’eau, de nourriture et de pâturages, les mares et les puits s’étant asséchés. Le manque d’accès à l’eau potable et aux installations d’hygiène et d’assainissement a accru les risques de maladies d’origine hydrique.

Près de 100.000 personnes ont abandonné leurs foyers, en particulier dans les régions du centre et du sud, à la recherche de nourriture, d’eau et de pâturages pour leur bétail, exposant ainsi leurs familles au danger d’un conflit lié à la diminution des ressources. « La situation est grave », a alerté Khadija Diriye, la Ministre fédérale des Affaires humanitaires et de la Gestion des catastrophes de la Somalie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here