Elèves victimes des injections anonymes : « Absence de substance suspecte ou dangereuse dans l’organisme »

0

Tunisie Tribune (Elèves victimes des injections anonymes) – Les résultats préliminaires des analyses effectuées sur « les élèves victimes de l’administration à leur insu d’injections par des inconnus dans les environs de leurs établissements scolaires, ont montré « l’absence de substance suspecte ou dangereuse dans l’organisme », selon le délégué général à la Protection de l’enfance Mehyar Hamadi.

Il a indiqué dans une déclaration à l’Agence TAP, que la publication des résultats définitifs de ces analyses nécessite un délais de 15 jours à un mois à partir de la date du prélèvement, précisant que jusqu’à présent, aucun résultat ne peut être confirmé qu’après la publication du rapport définitif des examens de la médecine légale.

Il a souligné que la coordination se poursuit avec la Direction régionale de la prévention sociale relevant de la police judiciaire et avec les autorités sécuritaires dans les gouvernorats concernés, faisant remarquer qu’une collégienne de Gafsa s’est rétractée sur le fait d’avoir subi une injection avouant que l’histoire racontée, est créée de toutes pièces.

Sept élèves, dont l’âge varie entre 8 et 11 ans se sont plaints d’injections qui leurs ont été administrées à leur insu par des inconnus près de leurs établissements scolaires dans cinq gouvernorats, à Tozeur, Gafsa, Tunis , Sousse et Mahdia.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here