Maître Lazhar Karoui Chebbi nommé Ministre Représentant personnel du Président de la République

0

Tunisie (Nomination) – Me Lazhar Karoui Chebbi, ancien bâtonnier et ministre de la Justice, vient d’être nommé Ministre, Représentant personnel du président de la République par Béji Caïd Essebsi. Cette nouvelle mission, annoncée par Habib Essid est un grand signe de confiance et de considération qui lui permettra de porter les messages du chef de l’État à l’étranger.

Me Lazhar Karoui Chebbi, en tant qu’ancien ministre de la Justice en période post-révolutionnaire avait eu à gérer les vives convulsions qui avaient atteint tant l’appareil judiciaire que les services pénitentiaires relevant de son autorité.

Il avait fait face aux graves incidents survenus dans les prisons, mais aussi dans les tribunaux, aux protestations des magistrats, avocats et agents des services pénitentiaires et a du s’armer de patience et de sagesse pour gérer des situations des plus difficiles, ponctuées par les procès intentés à d’anciens hauts responsables ainsi que des membres du clan Ben Ali.

Tant de fois, excédé par des attaques personnelles et des manœuvres outrancières, il avait été tenté de jeter l’éponge, mais finissait toujours par ne pas lâcher les commandes, en redoublant de détermination.

Cofondateur de Nidaa Tounès, il a toujours été l’élément conciliateur et la voix de la sagesse et du rassemblement.

Parcours de Me Lazhar Karoui Chebbi

  • Me Lazhar Karoui Chebbi est né le 7 octobre 1927, à Chebbia dans le gouvernorat de Tozeur. Il est marié et père de 3 filles.
  • Me Chebbi a effectué ses études primaires, à Tozeur, puis à la Grande Mosquée d’Ezzitouna, où il obtient le certificat moderne du « Tahsil ». Il est titulaire du diplôme de l’École supérieure de Droit de Tunis, en 1954.
  • Il a entamé sa carrière professionnelle en tant que greffier au Tribunal de première instance de Tunis, avant de s’engager dans la profession d’avocat, le 7 octobre 1956.
  • Me Chebbi a été élu bâtonnier durant deux mandats, de juillet 1979 à 1983. Il a toujours exercé la profession d’avocat, jusqu’à sa nomination au poste de ministre de la Justice.
  • Le nouveau ministre était actif dans le champ associatif et dans le domaine du droit. Il occupa, dans ce cadre, le poste de président de l’Association Tunisienne de promotion des études juridiques.
  • Il a été aussi parmi les fondateurs, à Alger en 1970, de l’Amicale des avocats du Maghreb Arabe, parallèlement à son activité au sein de l’Union des Avocats Arabes et de l’Union internationale des avocats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here