Ils sont venus, ils sont tous là, les redoutables envahisseurs sont déjà là…

0
Chronique libre de Nourhène Zribi Ben Mansour

Ils sont venus, ils sont tous là… Ces indésirables visiteurs sont là, par nuées ou en loups solitaires. Tous proboscis dehors, ils vont au djihad, prêts à attaquer et prêts à sucer notre sang. Ils n’hésitent pas à effectuer leur danse funèbre, avant de passer à l’acte.

Ils sont arrivés et c’est déjà trop tard pour essayer de les arrêter, ils sont à Essijoumi, ils sont à El Manar, ils sont à Lafayette, ils sont dans nos plages et dans nos chambres à coucher ! …Cours Forest cours.

Ils nous envahissent, ils sont partout, ils vont nous croquer, ils vont manger à même nos plats et se ravitailler à partir de nos poubelles renversées çà et là.

- Ils sont venus-ils sont tous là-les redoutables envahisseurs sont déjà là-Moustiques 0

Non, il ne s’agit pas des Douaechs, on s’estime heureux, ce sont nos incontournables moustiques estivants !

Eh oui, hélas, on a tant espéré que cette année, notre cher gouvernement trouve un moyen de les combattre avant qu’ils ne fassent des muscles, se marient et nous envoient leurs progénitures bien engraissées nous empoisonner l’existence.

Il faut les voir ces Mosquitos version 2015, ils sont phénoménaux, on dirait qu’ils se sont fait pousser des dents, il y ‘a d’ailleurs de quoi, ils sont tellement gâtés, et l’offre est tellement riche et variée sur le marché, entre restes de repas et toutes autres sortes de déchets domestiques jetées sur la voie publique, ils ont vraiment, l’embarras du choix.

En tout cas, on peut dormir tranquille, Mr Habib Essid leur a rendu visite récemment à Sebkhet Essijoumi pour leur intimer de ne pas nous toucher ! Non je plaisante, monsieur le chef du gouvernement fait ce qu’il peut, il a donné l’ordre à la municipalité de la ville de Tunis pour entamer le nettoyage de la Sebkhat. Eh oui, il était temps, enfin trop tard, nos hôtes se sont bien installés et ne quitteront pas de si tôt les lieux.- Ils sont venus-ils sont tous là-les redoutables envahisseurs sont déjà là-Moustiques 1

Moi j’ai une idée les enfants, et si on leur envoyait la police et les asperger de gaz lacrymogène, ou bien les foutre tous en prison et qu’on en parle plus, enfin jusqu’à l’année prochaine. Et vive la Tunisie comme dirait notre confrère d’Express FM Wassim Belarbi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here