Frappes américaines en Syrie : Poutine dénonce «une agression», l’Allemagne, la Grande Bretagne et l’Arabie Saoudite approuvent

0
  • Washington a lancé 59 missiles sur la base syrienne d'al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs, dans la nuit de jeudi à vendredi, à 0 h 40 (1 h 40 en Tunisie).

Tunisie-Tribune – Les États-Unis ont bombardé ce jeudi une base en Syrie en réponse à une attaque chimique survenue mardi et attribuée au régime de Bachar al-Assad.

Sur ordre du président Donald Trump, 59 missiles Tomahawk ont frappé jeudi la base aérienne de Shayrat (ou al-Chaayrate). L'attaque a duré près de 35 minutes

Les États-Unis avaient prévenu Moscou avant de mener leur frappe aérienne pour éviter que soient touchés des militaires russes présents sur la base syrienne.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here