Jack LANG salue le peuple tunisien qui doit pleurer un pourfendeur de l’intolérance et un indéfectible défenseur des libertés

0
  • Jack LANG : « Bajbouj », comme le surnommaient affectueusement le citoyen tunisien, marquera à tout jamais l’Histoire de ce beau et grand pays qu’est la Tunisie »
  • « Les femmes tunisiennes, si combatives et déterminées, lui seront reconnaissantes pour son permanent engagement à leurs côté »

Tunisie-Tribune (Jack LANG) – le Président de l’Institut du monde arabe, Jack LANG, ce grand ami de la Tunisie de longue date, cet ancien grand ministre français qui a su donner une autre dimension à la Culture, son combat de toujours, attristé par l’annonce du décès de Béji Caied Essebsi, Président de la République Tunisienne, vient de faire la déclaration suivante :

« Aujourd’hui, je suis de tout cœur avec le peuple tunisien qui doit pleurer un grand résistant, un pourfendeur de l’intolérance et un indéfectible défenseur des libertés. 

La Tunisie aura, grâce à lui, fait un pas de géant pour conforter l’exception tunisienne.

Avec intelligence, discernement et convictions, Beji Caïd ESSEBSI aura été, pendant son mandat, le sage garant de la Révolution de Jasmin. Homme de raison, profondément humaniste et toujours ouvert au dialogue.

Il aura porté des réformes progressistes et mené la Tunisie vers une nouvelle modernité. Il aura sans cesse bataillé pour défendre l’équité, l’égalité et la justice sociale.

Les femmes tunisiennes, si combatives et déterminées, lui seront reconnaissantes pour son permanent engagement à leurs côtés.

« Bajbouj », comme le surnommaient affectueusement le citoyen tunisien, marquera à tout jamais l’Histoire de ce beau et grand pays qu’est la Tunisie. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here