Espagne : Le gouvernement demande à Madrid de se confiner

0

Tunisie-Tribune (Madrid) – Madrid doit respecter l’interdiction des déplacements non essentiels ordonnée par le ministère de la Santé pour limiter la propagation du coronavirus, sous peine de se voir imposer un état d’urgence qui contraindra la capitale à se plier à cette mesure, a déclaré jeudi soir le gouvernement central espagnol.

Dans une nouvelle escalade des tensions entre les deux administrations, le gouvernement central du socialiste Pedro Sanchez a indiqué qu’il tiendrait vendredi matin un conseil des ministres extraordinaire pour décréter l’état d’urgence à Madrid si celle-ci ne met pas en place les restrictions ni ne demande l’aide du gouvernement.

Les autorités madrilènes ont interdit à contre-coeur vendredi dernier tous les déplacements non essentiels à destination ou depuis Madrid et ses environs, mais un tribunal régional a annulé jeudi la décision du ministère espagnol de la Santé.

En déclarant l’état d’urgence, qui avait servi de base légale au confinement national imposé lors de la première vague de l’épidémie en Espagne, le gouvernement central aurait autorité pour restreindre les mouvements avec la capitale.

Selon un communiqué du gouvernement, Pedro Sanchez a déclaré à la présidente de la communauté de Madrid, Isabel Diaz Ayuso, qu’elle devait appliquer les restrictions, demander la mise en place de l’état d’urgence ou voir l’état d’urgence être décidé unilatéralement par le gouvernement.

Dans chacun de ces trois cas, les mesures seraient exactement les mêmes (…) La seule différence serait l’instrument légal”, est-il écrit dans le communiqué.

Ayuso a fait savoir que des représentants de la région madrilène allaient discuter vendredi matin d’alternatives. “Nous espérons convenir d’une solution qui profite aux citoyens et permet de la clarté”, a-t-elle dit dans un communiqué.

Reuters

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here