Le parquet ouvre une enquête suite aux propos de Rached Khiari

0

Tunisie-Tribune (propos de Rached Khiari) – Le responsable de l’unité d’information et de communication et substitut du procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali, a affirmé, dans une déclaration accordée ce samedi 17 octobre 2020, à la TAP, que le parquet du pôle judiciaire chargé de la lutte contre le terrorisme a ouvert une enquête suite aux propos postés ce matin par le député Rached Khiari, sur les réseaux sociaux.

L’élu indépendant (anciennement Coalition Al Karama), Rached Khiari, s’est exprimé sur le drame survenu hier dans les Yvelines en France, où un enseignant a été décapité pour avoir montré en classe des caricatures du prophète Mohamed.

« Porter atteinte au prophète est l’un des plus grands crimes et celui qui l’ose doit assumer ses conséquences, qu’il soit Etat, individu ou groupe» a écrit l’ « élu » du peuple, dans un post sur les réseaux sociaux.

Ses propos ont suscité une vague de réactions sur la toile et, selon la loi, Rached Khiari, malgré son statut de député, pourrait être passible de sanctions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here