Rekik évoque les nouveautés en matière de propriété foncière et de délimitation du domaine de l’Etat

0

Tunisie Tribune (propriété foncière) – Le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, Mohamed Rekik, a déclaré que son ministère est, désormais, souverain, étant en relation avec l’ensemble des ministères, et étant donné qu’il tend à assurer une meilleure gestion du domaine de l’Etat.

Il a affirmé que la mission de son ministère est « de déterminer le domaine de l’Etat (carrières, biens immobiliers et foncier agricole), en vue d’une meilleure exploitation, et de le mettre à la disposition des organismes publics et des particuliers ».

Il a ajouté que les défis de son ministère et du gouvernement, sont globalement liés à la digitalisation en vue de la lutte contre la corruption.

Le ministre a fait savoir que son département œuvrait « à délimiter le domaine de l’état en vue d’une meilleure exploitation, et cela ne pourrait se concrétiser que via la digitalisation », signalant le lancement de plusieurs applications à ce sujet, dont l’application « Elyssa ».

Il a évoqué la préparation d’un important projet, celui de « la carte digitale de délimitation du domaine de l’Etat, foncier et autre.

« L’action du ministère s’inscrit dans le cadre de l’orientation générale du gouvernement, visant la numérisation entre les différentes administrations, puis celle entre l’administration et le citoyen », a-t-il dit.

Il a encore annoncé que bientôt les titres de propriété allaient porter la signature électronique.

Sur un autre plan, Mohamed Rekik a appelé les employés de la propriété foncière à lever leur grève, la qualifiant d’ »anarchique », et s’engageant, en même temps, à régler le problème lié à la loi organique qui leur est propre.

« La loi régissant les employés de la propriété foncière a pris du retard, à cause de la succession des gouvernements, du fait qu’elle porte la signature d’un ancien ministre », a-t-il indiqué.

Le ministre a appelé les Tunisiens « à avoir pitié du pays, face à une situation difficile et critique ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here