Les violations graves des droits de l’enfant dans les conflits sont en augmentation (UNICEF)

0

Tunisie Tribune (droits de l’enfant)- L’année 2021 a été marquée par une série de violations graves à l’encontre des enfants dans des conflits récents ou de longue durée et moins de la moitié des parties à un conflit dans le monde se sont engagées à protéger les enfants, a averti vendredi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

De l’Afghanistan au Yémen, de la Syrie au nord de l’Éthiopie, des milliers d’enfants ont payé un lourd tribut aux conflits armés, aux violences intercommunautaires et à l’insécurité.

La semaine dernière encore, au moins quatre enfants figuraient parmi les 35 personnes tuées – dont deux membres du personnel de Save the Children – dans l’État de Kayah, dans l’est du Myanmar. Ce n’est là que le dernier exemple en date des ravages causés par les conflits sur les enfants et des menaces qui pèsent sur les travailleurs humanitaires.

« Les années se suivent et les parties belligérantes continuent d’afficher le plus profond mépris pour les droits et le bien-être des enfants », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEFHenrietta Fore. « Des enfants souffrent et des enfants meurent à cause d’une telle insensibilité. Nous ne devons renoncer à aucun effort pour mettre ces enfants à l’abri du danger ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here